Envoyer à un ami Imprimer

Ensemble de lancement Ariane n° 2

Site de l'ELA 2

L’Ensemble de lancement 2 d’Ariane 4, a été exploité de 1986 à 2003 à une cadence de 8 à 9 lancements et même 10 à 11 par an. Prévu initialement pour 100 lancements, L’ELA 2 connaît son dernier vol le 15 février 2003 avec le lancement de la dernière Ariane 4, V159.

L’ ELA 2 s’est parfaitement adapté aux différentes versions d’Ariane, mais l’usine à lancer connaît un défaut : la fragilité de son portique mobile et des bras cryotechniques en cas d’incident. De ce constat, vont naître les innovations adoptées pour la conception de l’ELA 3 pour Ariane 5.

Décidée en août 1981, la construction de cet ensemble de lancement était destiné aux lanceurs Ariane 3 et surtout Ariane 4 pour répondre à deux exigences majeures : cadence et souplesse. Réalisé par le CNES pour le compte de l'ESA et confié en exploitation à la société Arianespace, ce complexe devait s’adapter parfaitement à l'évolution significative du lanceur Ariane et permettre d'effectuer jusqu'à 10, voire 12 lancements par an.

Après 2 ans d'études préliminaires, la construction (à 2 km au Nord de la station météo) a duré un peu plus de 2 ans et mobilisé 500 personnes. La qualification opérationnelle de l'ELA 2 est obtenue en mars 1986 avec le lancement d'une Ariane 3 (V17). Après adaptation des moyens, la première Ariane 4 y est lancée avec succès le 15 juin 1988.

Description des installations
Cet ensemble de lancement était d'une conception originale : le lanceur n'était plus assemblé sur la Zone de lancement, mais érigé sur une table mobile en zone de préparation située en arrière du pas de tir. Les deux zones étaient reliées entre elles par une double voie ferrée de 950 mètres, le transfert des lanceurs était assuré par des tables de lancement mobiles se déplaçant sur cette voie ferrée.

L'utilisation en parallèle de ces deux zones permettait l'exécution simultanée de deux campagnes de lancement avec un intervalle de 3 semaines entre deux lancements. Pendant qu'un lanceur était érigé, assemblé et contrôlé en zone de préparation, le précédent, érigé sur sa table mobile en zone de lancement, subissait les dernières opérations de contrôle avant lancement.

Zone de préparation
Les différents éléments du lanceur sont acheminés par bateau en Guyane depuis les entreprises industrielles européennes qui les produisent. Ils sont ensuite transférés par voie routière depuis l’appontement de Pariacabo jusqu'à la zone de préparation ELA 2. La durée moyenne des opérations en zone de préparation est de 15 jours.
Cette zone comprend un hall de déstockage, un hall d'érection, un dock d'assemblage.

Visite virtuelle de la zone de préparation : http://static.zooomez.fr/medias/csg/ela2/

Le chemin de roulement
Le lanceur était ensuite transféré de la zone de préparation à la zone de lancement sur sa table, grâce à une double voie ferrée large de 9 m et longue de 950 m. Au milieu de la voie ferrée, une plate-forme tournante sur coussin d'air et une voie de dégagement permettent le croisement des deux tables.
Deux tables mobiles, pesant environ 500 tonnes, étaient utilisées pour les lanceurs Ariane 4. Le lanceur était assemblé verticalement sur la table de lancement, support mécanique au lanceur et permettait aussi le raccordement électrique et fluide aux équipements au sol.

Zone le lancement (ZL 2)
Pendant deux semaines environ, les opérations suivantes étaient effectuées : contrôle final du lanceur, érection et contrôle du satellite, assemblage de la coiffe, raccordement aux moyens sol, remplissage en ergols et fluides, érection des propulseurs d'appoint à poudre (si nécessaire), préparation au lancement, chronologie finale et lancement.

Centre de lancement (CDL 2)
Bâtiment blindé à deux niveaux recouvert d'une dalle de béton de 2 m d'épaisseur et d'une couche de terre de 4 m, il constitue une zone de repli capable d'abriter les équipements et le personnel opérationnel jusqu'au décollage du lanceur. S’y déroulent le contrôle et la commande à distance des circuits électriques et fluides, et la surveillance à distance du lanceur et de son environnement, en particulier pendant la chronologie de lancement.

 

Visite virtuelle de la Zone de Lancement Ariane : http://static.zooomez.fr/medias/csg/zla/