Envoyer à un ami Imprimer

Ensemble de lancement Europa II


























Le 8 juillet 1966, le conseil du CECLES (Conférence Européenne de Construction de Lanceurs et d'Engins Spatiaux) accepte la proposition française de construire à Kourou la Base équatoriale du CECLES (BEC) destinée à Europa II.

Avec cet ensemble, le concept évolue peu par rapport à l'Ensemble de lancement Diamant. La volonté de mieux protéger les moyens sol aboutit à la séparation géographique des activités de préparation des étages, des activités d'érection, de contrôle et de remplissage, aboutissant à la mise à feu.

Le hall d'assemblage est situé en zone arrière à plus de 100 mètres du pas de tir. Le banc de contrôle est éloigné et placé dans des locaux blindés ou directement dans le centre de lancement semi-enterré, protégé par un remblai de terre et situé à environ 250 mètres de la table de lancement.