Envoyer à un ami Imprimer

Les moyens de télémesure

Site Galliot

Ce système de mesure participe directement à la mission de localisation en traitant les informations de position ou de vitesse issues des deux centrales inertielles. Cette mission de localisation est destinée essentiellement à la Sauvegarde vol.

  • Les Stations Aval
  • Les Stations Aval Nord 

 Le dispositif des stations Aval Nord varie en fonction des trajectoires et est défini préalablement à chaque lancement. La première station de télémesure disposée sur la trajectoire du lanceur Ariane est le site Galliot, situé sur la Montagne des Pères, aussi bien impliqué pour les lancements vers le Nord que vers l’Est.

  • Les Stations Aval Est

La station Galliot (Kourou)

Placé sur la corne sud de la Montagne des Pères, à Kourou, à environ 20 km des ensembles de lancement, le site Galliot est la première station de télémesure disposée sur la trajectoire du lanceur Ariane aussi bien pour les lancements vers l'Est que vers le Nord. Elle met en œuvre les antennes Stella 43 et Star 45, et son équipement permet de couvrir la trajectoire entre 313 et 91° Nord, et sa visibilité moyenne dure environ 10 minutes.

Visite virtuelle de la Station Galliot : http://static.zooomez.fr/medias/csg/galliot/

La station Natal (Brésil)

La station de Télémesure Natal est située à l'extrémité Est du Brésil, sous l'équateur. C'est la deuxième station aval disposée sur la trajectoire du lanceur Ariane. Grâce à son antenne de Télémesure Stella 43, elle permet une visibilité du lanceur pendant 8 minutes.

La station de l'Ile d'Ascension

La station de l'île d'Ascension située dans l'Atlantique Sud est la troisième du réseau des stations Aval Est. Sa situation géographique permet la visibilité d'évènements importants de la mission tels que la fin de propulsion du 3e étage, l'injection, voire la séparation de la charge utile (satellite). La visibilité moyenne de la station est de 7 minutes.

La station de Libreville (Gabon)

La station de Libreville est située à N'Koltang, à 30 km de Libreville (Gabon). C'est la quatrième station opérationnelle qui suit le lanceur Ariane pendant environ 15 minutes. Sa situation géographique privilégiée, sur l'équateur, à l'Ouest de l'Afrique, permet d'être en visibilité des événements les plus importants de la mission tels que fin de la propulsion du 3e étage, l'injection et la séparation des charges utiles (satellites).

La station Malindi (Kenya)

La station Malindi est la dernière station du réseau disposée sur la trajectoire du lanceur. Située sur l'équateur, au Kenya (Afrique), cette station est en visibilité de la séparation des charges utiles (satellites), de leur injection en orbite et de la fin de la mission lanceur.

Equipements

  • La station Acquisition-Réception : cette station est conçue pour la réception, l'enregistrement et le traitement de signaux radio-électriques de télémesure émis par le lanceur Ariane. Elle possède une capacité de réception de trois télémesures et a la possibilité de démoduler et de stocker les informations sur bande magnétique.
  • La station CNES-Kourou 98 : elle permet l'émission et la réception de signaux radio-électriques, la réception des télémesures, l'émission de signaux de télécommandes, la localisation (mesure de distance et de la vitesse radiale des satellites), la transmission et la réception de données vers et du Centre de contrôle. L'ensemble de ces données permet de suivre l'évolution du lanceur jusqu'à 12 minutes après le décollage.

 Le système d'évaluation de télémesure (SET)

Ce système assure des missions avant, pendant et après le lancement.

  • Avant : participe aux opérations de contrôle du lanceur
  • Pendant : participe au Contrôle Visuel Immédiat (CVI), c’est-à-dire fournit les paramètres des différentes phases de vol, transmet à la sauvegarde vol certains paramètres du lanceur (propulsion, attitude, séparation...), transmet au Centre spatial de Toulouse les paramètres de trajectoire
  • Après : participe au Contrôle visuel différé (CVD), en évaluant la qualité des enregistrements de télémesure, et en fournissant un dépouillement de tous les paramètres de vol. 
  •  La Station Diane

La station Diane, connue aussi sous le nom de Kourou 93, est le dernier site localisé sur la route de l'espace, à 5 km au Nord-Ouest des Ensembles de lancement. Propriété de l'Agence spatiale européenne (ESA), elle est gérée opérationnellement et techniquement par l'ESOC (Centre européen d’opérations spatiales).
Cette station de poursuite et de télémesure a été construite dans les années 1970 pour le support du premier lancement effectué depuis le Centre spatial guyanais.

La station Diane est mise en œuvre en interface directe avec le Centre spatial guyanais, chaque fois qu'un satellite est lancé pour le compte de l'Agence spatiale européenne (ESA). La station peut effectuer 4 types de missions : lancement et satellisation (Leop mission), phase de routine (Routine phase), mission de récupération (Recovering mission) et enfin, mission de localisation (Ranging mission)

La station Diane fait partie, depuis 1990, du réseau de stations de contrôle de satellites de l'Agence spatiale européenne : Villafranca et Maspalomas (Espagne), Malindi (Afrique) Redu (Belgique) Perth (Australie), Fucino (Italie) et en cas de nécessité, les stations Goldstone et Camberra (Nasa).

L'ensemble du réseau est coordonné depuis l'ESOC (Centre européen d'opérations spatiales) situé à Darmstadt (Allemagne) qui planifie les opérations, développe les nouveaux projets pour la réalisation de satellites scientifiques de l'Agence spatiale européenne.