Envoyer à un ami Imprimer

Aide à l'expertise

Le CNES accompagne la Guyane pour le développement des infrastructures numériques.

Programme d'aménagement et d'économie numérique de la commune de Saint-Laurent du Maroni
Définition de la stratégie globale de la commune de Saint-Laurent-du-Maroni en matière d'aménagement numérique et de soutien à l'économie numérique et développement d'un programme pluriannuel sur la période 2014/2020.

Projet télémédecine Imagerie Médicale Antilles Guyane (IMAG)
Il s'agit d'un projet dont la mise en œuvre concerne les régions Guyane, Martinique et Guadeloupe. L'ARS Guyane est chargée de la mise en œuvre du projet pour la Guyane et a sollicité les compétences techniques et d'ingénierie de projets du CNES.

La solution satellite au service de la Guyane
Plusieurs opérateurs (EUTELSAT, THALES, Airbus Defence and Space) ont transmis à la Région Guyane des propositions de solutions dont l'une consiste à réaliser une charge utile au profit de la Région Guyane. Cette dernière a demandé officiellement l'assistance technique du CNES. Les équipes CNES (DSP, DCT et CSG) ont travaillé de concert pour produire une analyse technique des propositions en vue d'un conseil éclairé au profit des décideurs de la Région. Une convention a été signée le 29 juillet 2014 entre le Président de la Région Guyane et le Président du CNES, en présence de la Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur et à la Recherche.

RING (Réseau d'Interconnexion Numérique Guyanais)
Le projet RING a pour objectif d'offrir aux opérateurs de communications électroniques une capacité de collecte fortement dimensionnée, sécurisée et à coût abordable afin de leur permettre de proposer leurs services aux populations situées dans les zones blanches de l'Intérieur, du Littoral et dans l'Est, sur le Tronçon Cayenne – Saint Georges. Le CNES apporte son support technique au Conseil Général pour la définition et la mise en place du projet RING.

Téléenseignement
La mise en place d'un réseau de téléenseignement en Guyane consiste à réduire les inégalités d'accès à l'éducation, l'enseignement, la formation continue en zone isolée, réduire le nombre de déplacement des formateurs/enseignants et des apprenants, pallier les insuffisances de formation des salariés et ouvriers, développer de nouvelles compétences professionnelles sur le territoire de la Guyane, créer des emplois par la réinsertion professionnelle et la formation continue.

Le CNES a pris l'initiative d'aider à la mise en place d'un tel réseau. C'est la même équipe CNES multi-centre qui s'occupe actuellement du PSMA qui a pris en charge l'étude de la mise en place de ce réseau dénommé RESTLG (Réseau de Téléenseignement Guyanais).