Envoyer à un ami Imprimer

La gestion des catastrophes

PSMA en Haïti

PSMA Poste de secours médical avancé

Depuis 2008, un Poste de Secours Médical Avancé (PSMA) est expérimenté en Guyane. Fruit d’une collaboration entre le CNES, Alcatel (aujourd’hui Thales Alenia Space) et des experts français, ce conteneur humanitaire équipé de moyens de communication spatiaux et médicaux de secours, est utilisé en cas de catastrophe naturelle, sanitaire, environnementale ou industrielle, dans la Caraïbe et en Amérique du Sud.


Parce que les moyens de communications sont souvent détruits à la suite d'une catastrophe de type séisme, tsunami, ouragan etc, le PSMA se révéle essentiel pour la coordination des secours.  Transportable par bateau, avion ou hélicoptère, il peut être déposé sur les lieux d’un sinistre avec une équipe de secouristes. L’équipe fait un premier état des lieux et déploie un réseau de communication sécurisé sur site et avec des centres distants décisionnels.

Sa mise en œuvre répond en effet à plusieurs objectifs :


-    Rétablir les moyens de communications (Wifi, VHF, satellite, accès Internet);
-    Permettre le partage de données entre les équipes déployées sur le terrain et les sites distants (cellules de crises, préfectures, hôpitaux etc.)
-    Accéder à des applications médicales (téléconsultation, suivi des victimes, surveillance épidémiologique, analyse de la potabilité de l'eau etc.).

Utilisé en situation réelle en janvier 2010, lors du cyclone qui a ravagé Haïti, le PSMA a démontré son utilité. Au total, plus de 1400 communications par satellite réalisées la première semaine grâce aux conteneurs PSMA et Emergesat.

Le PSMA a été utilisé principalement  par le SAMU pour la transmission de bilans destinés à réguler les évacuations sanitaires entre les différents hôpitaux des Antilles, et pour l’envoi, par Internet, de photos et vidéo traduisant la réalité du terrain. Il a également été utilisé par le commandement des secours et par les secouristes.

Aujourd'hui, ses concepteurs travaillent sur l'amélioration de son ergonomie (miniaturisation, structure, antenne) et le développement de nouveaux équipements médicaux répondant aux besoins des utilisateurs.